Ce qu'il y a à savoir sur l'escrime !

 

 

L’escrime est un sport passionnant; tout y est tactique, instinctif, d’une rapidité époustouflante, dépourvu de toute monotonie, riche en émotions... Les qualificatifs manquent pour exprimer ce que ce sport peut apporter, tant sur le plus plan social que sur le plan de l'épanouissement personnel !

 

Il existe trois armes qui se ressemblent, mais dont les zones de touches et les règles diffèrent.

 L'épée est l'arme de duel ! On peut toucher sur toute la surface du corps et le premier qui touche marque un point. Si les deux tireurs se touchent en même temps, chacun des tireurs marque un point : c'est le coup double.

 Le fleuret, c'est l'arme d'études. Les touches sont portées par la pointe seule et limitée au tronc. Léger et flexible, le fleuret est une arme de convention et de priorité.

 

La dernière arme est le sabre, arme de pointe et de tranchant. Au sabre, on peut toucher toute la surface du corps de l'adversaire au-dessus de la taille, y compris bras et tête. Les échanges sont rapides et spectaculaires.

 

Le choix de l’arme est souvent pris en fonction du tempérament du tireur. Les plus posés, patients et réfléchis sont tout à fait disposés à être d’excellents épéistes. Les plus fougueux et explosifs sauront aisément faire leur place chez les sabreurs. Ce sont les entraîneurs (ou Maître d’armes) qui peuvent déterminer l’arme qui convient le mieux à un aspirant escrimeur, toutefois, la décision finale reste celle de l’individu concerné. Le but est qu’il soit confortable dans sa catégorie. Il n’en reste pas moins que les trois armes sont toutes aussi exigeantes et impressionnantes à leur façon de par la rapidité et de la précision des échanges.

 

L'équipement est indispensable à la pratique de l'escrime. Il assure le maximum de protection compatible avec la liberté de mouvement. Voici les éléments indispensables : un masque, un gant, une veste résistante, une arme, un pantalon qui s'arrête aux genoux, des chaussettes hautes et des chaussures légères et stables.

 

Les épreuves, au nombre de douze, sont individuelles ou par équipes. L'escrime est l'un des très rares sports où le français est la langue officielle. Chaque pays utilise sa langue pour les compétitions nationales, mais dès que la compétition devient internationale, le français est obligatoire pour l’arbitrage.

 

Les tireurs doivent respecter les signaux de l’arbitre. « En Garde ! Prêts ? Allez ! Halte ! ... » sont les mots d’usages lors des combats.

 

L’arbitre dispose en plus d’un code de signe pour expliquer chaque phrase d’armes. L'escrime apporte à ses pratiquants la maîtrise de leur corps, le développement de toutes les qualités physiques telles que la vitesse, l'endurance, la souplesse. Au-delà de l'apport physique, l'escrime développe d'importantes qualités mentales telles que la confiance, la réflexion, la maîtrise de ses émotions et le respect. Il n'y a pas de limite d'âge pour commencer à pratiquer l'escrime. Toutefois, une introduction ludique peut-être pratiquée de façon divertissante.

 

Comme tous les autres sports, l'escrime possède plusieurs catégories et plusieurs armes. Notre club s'est spécialisé dans la maîtrise de l'épée et du sabre.

 

 

La conversation par les armes

L'escrime est une discipline basée sur des valeurs partagées de respect des règles, de l'adversaire, de l'arbitre, d'abnégation et de courage.

 

Tout en restant sur la piste, les escrimeurs doivent toucher la partie autorisée de leur adversaire, la surface valable, à l'aide de leur arme. Entre le « Allez ! » et le « Halte » de l'arbitre, ils réalisent des actions codifiées telles que l'attaque et la riposte pour toucher l'adversaire ou la parade pour se défendre.